12 -Aethina tumida

		Le petit coléoptère de la ruche

Le petit coléoptère (Aethina tumida) est un insecte originaire du sud de l'Afrique. Son cycle reproductif se déroule en partie dans les colonies d'abeilles. Dans les cas graves, il entraîne la perte de la colonie et de la récolte. Compte tenu de sa progression mondiale, l'Europe a mis en place des mesures de protection.

En Europe, le petit coléoptère est une maladie à déclaration obligatoire. Il sera bientôt classé maladie réputée contagieuse (MRC) dans le droit français.

Comment le reconnaître?

La larve : C'est le stade préjudiciable lorsque son développement se fait dans la ruche. Elle mesure environ 1 cm de longueur. De couleur blanc crème, elle ressemble à une larve de fausse teigne mais s'en distingue par la présence de trois paires de pattes antérieures plus longues et par la présence d'épines sur la partie dorsale de chaque anneau.

 

                    

 

L'adulte :  De couleur claire après sa naissance, il devient marron foncé à noir en vieillissant. La tête, le thorax et l'abdomen sont bien distincts.

 

                                      

Cycle évolutif : La femelle pond ses oeufs (1.5 x 0.25mm) en amas dans les fissures du bois, au fond des alvéoles.

Le cycle larvaire dure 10 à 16 jours. Les larves sont carnassières et s'alimentent de couvain, de miel, de pollen. Arrivées à maturité, les larves sortent de la ruche et s'enfoncent de 10 à 30 cm dans le sol où elles réalisent leur métamorphose en 15 à 60 jours. Des sols meubles et une température supérieure à 10° sont nécessaires.

L'acouplement se fait à l'extérieur de la ruche. Les adultes peuvent voler sur plus de 5km et infester d'autres colonies.

Conséquences pour la colonie : Les larves creusent des galeries dans les cadres et détruisent le couvain. Elles excrètent dans le miel qui change de couleur et fermente. Le risque existe aussi pour le miel stoké dans les mielleries en attente d'extraction.

Surveillance : Lors de la visite sanitaire, il faudra être particulièrement attentif et rechercher le petit coléoptère dans les anfractuosités de la ruche.

Conduite à tenir en cas de confirmation de l'infestation :

     * Alerter les autorités sanitaires

     * Détruire les colonies du rucher infesté

     * Désinfecter à la flamme le matériel

     * Assainir le sol sur un périmètre de 2m autour des ruches.

     * Recenser et contrôler les ruchers dans un rayon de 5km autour du rucher infesté.

 



04/11/2006
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres