13 -Le varroa des abeilles

                               Le varroa des abeilles

Le varroa ( varroa jacobsoni) est un acarien d'origine asiatique qui a été découvert en France en 1982. Il est maintenant bien connu des apiculteurs, du moins pour les dégâts qu'il peut commettre dès lors qu'il tend à pulluler. Ce parasite s'attaque aux abeilles adultes mais également aux larves et aux nymphes, autrement dit au couvain.

Comme tout parasite, le varroa vit aux dépens de son hôte. Une abeille peut en héberger plusieurs, on imagine aisément que cette abeille finisse par périr.

 

                                       

 

Au niveau du couvain cette acariose génère souvent des malformations, ce qui hypothèque le devenir de la future abeille et à terme celui de la colonie. Une ruche non traitée peut se voir totalement dépeuplée rapidement.

 

Morphologie du parasite :

Par sa forme générale le varroa ressemble à un minuscule "crabe" dont la taille serait de l'ordre du mm. La comparaison s'arrête là car le varroa est très aplati et doté de pattes à la fois très courtes et très puissantes. Elles permettent au parasite de se déplacer au sein de la ruche, mais surtout de s'agripper sur l'hôte et de s'y installer pour consommer. Le varroa est doté d'un rostre acéré qui lui permet de perforer les téguments de l'abeille et de puiser ainsi au plus vif de son "garde-manger".

          

Prévention et traitement :

La prévention passe par l'élevage de souches d'abeilles "résistantes" ou plus exactement aptes à se débarrasser du parasite. Elle passe également par l'examen minutieux des ruchers afin de déceler l'acariose avant qu'elle ne se généralise.

Les traitements chimiques (acaricides) constituent pour l'heure la seule parade, mais leur efficacité est rarement effective à 100%, d'autant que l'accoutumance finit par induire des souches plus ou moins résistantes. En pareil cas, l'apiculteur doit changer de produit, et plus exactement de principe actif. Bien entendu, et c'est là une évidence, tout traitement doit être compatible avec la vie des abeilles mais également avec la qualité gustative et sanitaire du miel.

Les produits utilisés :

APIVAR ( sous forme de lanière)

C'est le traitement pour le printemps et pour la fin du mois d'août. Introduire 2 lanières suspendues entre les cadres au centre de la ruche et les retirer après 8 semaines ( 10 si possible)

APIGUARD (sous forme de gel)

C'est le traitement du mois d'août, sous forme de gel conditionné en barquette. Pour que ce produit soit efficace il est nécessaire de traiter les ruches lorsque la température est de 15° au moins. Ce traitement peut être complété par un traitement d'hiver avec par exemple de l'AMITRAZ et la méthode dite à froid.

   

tableau des différents produits utilisés pour lutter contre le varroa 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



04/11/2006
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres