7 -La loque américaine

                                  LA LOQUE AMERICAINE

C'est une maladie microbienne, très contagieuse qui affecte les larves d'abeilles operculées.

Elle est due au bacillus larvae.

SYMPTOMES ce que l'on voit :

1°) en début d'infestation:

      - extérieurement : rien de bien caractéristique

                                     activité normale des abeilles

      - intérieurement :  il faut observer le couvain.

On constate des manques,des vides. On dit que le couvain a l'aspect d'une mosaïque. Certains opercules sont affaissés, parfois percés au centre d'un petit trou. Si on introduit dans ces alvéoles une allumette, on retire une substance filante de fil marron clair ou foncé. La larve est transformée en bouillie gluante. On décèle une forte odeur.

Recommandation : brûler l'allumette après usage.

2°) période de forte infestation

La ruche n'est extérieurement parfois pas affaiblie. On constate que les ruches les plus fortes en population, sont souvent les plus atteintes ( elles ont pillé les ruches très affaiblies)

       Le couvain est très morcelé : forte odeur en sortant les cadres.

ASPECT DES LARVES

a) en début d'infestation : elles sont tassées sur elles-mêmes, sont plus ou moins marron, sont filantes, adhérentes au fond de l'alvéole.

b) à un stade plus avancé, elles sont réduites à un petit fil, avec, au fond, une écaille. On distingue parfois la tête au niveau de l'opercule.

c) en fin d'infestation

   On ne trouve plus que des écailles au fond des alvéoles.

   Plus ou peu d'activité dans la ruche. Pas de cadavres d'abeilles.

   On distingue des restes très irréguliers de couvain operculé et mort de froid à côté de nombreuses cellules vides ou contenant une simple écaille que l'on peut rendre gluante en la mouillant.

DEVELOPPEMENT DE LA MALADIE

La larve atteinte contient le microbe pratiquement pur. Il fait des spores quand les conditions de vie sont défavorables( froid- plus de nourriture). Ces spores se forment dans les bacilles, les déforment, grossissent pendant que les bacilles se dessèchent puis disparaissent.

Les spores sont très résistantes : seul le feu les détruit. Il faut 11 mn à 10° pour la tuer, 30mn dans le miel chauffé au bain marie. Le froid n'a aucune action néfaste. Elle reste active au moins 30 ans sur des cadres conservés dans une armoire. Seul le formol peut la détruire après 1 ou 2 jours d'action.

MATIERES VIRULENTES

Ce ne sont pas les abeilles. Elles ne font que transporter les bacilles ou les spores. Elles absorbent les spores qui ne font que passer dans leur intestin. Elles les rejettent avec leurs excréments.

Autres agents virulents : c'est à dire transporteurs de bacilles ou de spores : le miel - l'extracteur - tout le matériel de manipulation.

La matière virulente essentielle, c'est la larve atteinte.

CONTAGION

a) à l'intérieur de la ruche : à partir de la première larve atteinte par les abeilles nourricières allant d'une cellule à l'autre.

b) à l'extérieur de la ruche par le pillage - la dérive - les mâles - la fausse teigne - les souris - les excréments - l'eau souillée par ces derniers - l'imprudence de l'apiculteur.

TRAITEMENT DE LA LOQUE AMERICAINE

Principe de base

1° Asphyxie avec une mèche soufrée les colonies trop faibles pour être traitées ou celles qui sont logées dans des paniers.

2° Détruire par le feu les colonies asphyxiées, les ruches en paille en mauvais état, le couvain infesté prélevé dans les ruches malades avant le traitement.

3° Administrer la médication à toutes les ruches du rucher.

4° Associer le transvasement à la médication.

5° Désinfecter

Pratique du traitement

     Médicaments : a) Terramycine poudre soluble 5%

                                    Dose : 10gr par ruche

                                                 Renouveler l'opération 3 fois à 7 jours d'intervalle;

                                                  Le traitement peut s'effectuer par :

                                                     - saupoudrage des cadres

                                                     - nourrissement

                                                     - pulvérisation des cadres

                                b) Terraflavine 80S

                                     Mélanger 6 g ( une cuillère à café) de terraflavine

                                                 80S à 30 g de sucre glace. Saupoudrer les cadres

                                                 du couvain. Répéter le traitement 3 à 4 fois à 8

                                                 jours d'intervalle.

DESINFECTION

Un traitement sans désinfection est sans valeur. C'est une opération qui détruit les agents infectieux. Ne désinfecter que ce qui est propre. Tout doit être nettoyé au préalable. Même les mains doivent être lavées avant. Les ruches vides seront mises dans un local bien fermé. On brûlera les ruches à rayons fixes, les rayons du nid à couvain; On fondra la cire des vieux rayons. Elle sera destinée au cirier. Utiliser le racloir pour décaper les corps de ruches et les cadres, gratter toute le propolis, les passer à une bonne lessive de soude chaude :

      - attention aux angles, aux fissures

      - d'un bon nettoyage dépend l'efficacité de la désinfection

      - tous les produits de raclage seront brûlés

PRODUITS DE DESINFECTION

     1° la chaleur sèche : utiliser la flamme du chalumeau ou de la lampe à souder : brunir légèrement le bois - s'il y a cloque : racler

     2° le formol : si possible dans des cuves avec couvercle. Utiliser du formol à 20% avec addition de 1.50% de savon noir. Si possible porter à ébullition ou tout au moins à chaud.

Ne pas réutiliser les rayons ayant été placés dans un bain de formol avant 6 mois.

Bien faire attention que les abeilles ne puissent retrouver l'eau de lavage donc la faire pénétrer dans le sol.



06/08/2006
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres