Les abeilles sont elles en danger?

HIVER DIFFICILE POUR LES ABEILLES

 

LES ABEILLES SONT ELLES EN DANGER ?

 

Selon les premières estimations, l'hiver 2007-2008 apparaît fatal pour de nombreux ruchers.

Les apiculteurs tirent la sonnette d'alarme :

Faut-il incriminer ce « syndrome d'effondrement » comme l'appellent les scientifiques :

-aux pesticides ?

-aux virus ?

-à la varroatose ?

-à la multiplication des émissions électromagnétiques ?

-au changement climatique ?

-à une infection fongique par un champignon microscopique parasite : Nosema Ceranae ?

-à une météo défavorable ? Cet été la pluie et l'humidité ont empêché l'émergence des fleurs (d'où une qualité et quantité insuffisantes de pollen stocké)

-à la diminution des champs de monoculture ? : luzernes, trèfles et fleurs des champs ont pratiquement disparu.

 

Là où ces contraintes sont fortes, les abeilles sont fragilisées et les dépérissements importants.

 

Mais ce qui semble sûr c'est que toutes ces causes combinées affaibliraient le système immunitaire des abeilles.

Le syndrome des colonies se caractérise par le fait que les abeilles ne retournent pas dans leur ruche. Aujourd'hui, aucune explication satisfaisante n'a été trouvée.

Ce phénomène est jugé très préoccupant par les apiculteurs, mais aussi par des écologues, des économistes en raison de l'importance de l'abeille en tant qu'insecte pollinisateur. Il faut savoir que la survie de 80% des plantes à fleurs et la production de 35% de la nourriture des hommes dépendent de la pollinisation.

De nombreux pays ont annoncé des pertes importantes : France, Belgique, Italie Allemagne, Suisse, Espagne, Grèce, Pologne….

 

S'agissant des pesticides, les apiculteurs se sont réjouis de la victoire remportée par l'apiculture française  face au Fipronil qui reste donc interdit.

Mais l'inquiétude demeure en raison d'une autre décision du ministère de l'Agriculture qui, le 8 janvier 2008, vient d'autoriser l'utilisation de l'insecticide systémique « cruiser » produit par la société Syngenta pour l'enrobage des graines  de maïs. En contact avec cette molécule, les abeilles disparaissent comme en Italie au cours du printemps 2007.

 

Où sont donc les résolutions du Grenelle de l'Environnement ?

 

 

«  L'abeille doit être protégée parce qu'elle travaille non pour elle seule mais pour nous tous »

 



25/03/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres